Symptômes gale

Quels sont les symptômes de la gale

Préjugée comme causée par un manque d’hygiène, en réalité la gale est une maladie qui peut se développer dans tous les milieux socio-économiques. Elle peut atteindre toute personne et surtout les sujets aux moyens de défense diminués. Certains symptômes de la gale lui sont typiques. 

Présentation de la gale

La gale est une affection due à un parasite appelé Sarcopte qui transperce les couches superficielles de la peau pour y déposer ses œufs. L’existence de tel parasite dans la peau se matérialise par les symptômes de la maladie. Extrêmement contagieuse, elle se propage par des contacts humains directs et continus, dont les rapports sexuels. La gale dite commune, provoquée par des sarcoptes peu nombreux sur la peau est la forme la plus fréquente. La gale profuse et hyperkératosique est une forme plus contagieuse avec un nombre important de parasites dans la peau atteignant l’ensemble du corps. Par ailleurs, il existe une gale animale pouvant se transmettre à l’homme, mais qui par l’impasse parasitaire ne pourra à son tour le transmettre à un autre homme.

Les cas inhérents de présence de la gale

La gale se manifeste principalement par des démangeaisons et des lésions cutanées. Les symptômes de la gale apparaissent après la période d’incubation entre une à six semaines. Le patient ressent un besoin fréquent et irrésistible de se gratter, le plus souvent la nuit. Des rougeurs, des égratignures ou des croûtes peuvent apparaitre à l’issue du grattage sur les zones du corps atteintes par les parasites notamment entre les doigts des mains, à l’avant des poignets, sur les coudes et les avant-bras, au niveau du nombril, à l’intérieur des cuisses, au niveau des organes génitaux chez l’homme et des mamelons chez la femme et sur les fesses. Il y a contamination collective dès lors que l’entourage du malade ressent également le besoin de se gratter.