Symptômes syndrome du canal carpien

Quels sont les symptômes syndrome du canal carpien ?

Compté parmi les troubles musculo-squelettiques, le syndrome du canal carpien est un problème de santé fréquent, pour la plupart liée à des activités professionnelles. Il touche plus de femmes que d’hommes, entre quarante et cinquante ans et entre soixante et soixante-dix ans. Quelles en sont les manifestations ?

Présentation du syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien est un problème de compression et d’étirement du nerf médian. Le canal carpien, tunnel étroit situé au-dessus du poignet, contient les neuf tendons des muscles fléchisseurs des doigts et le nerf médian. Le nerf médian assure la sensibilité des mains et du bras et permet de réaliser des mouvements avec la main et le poignet. Lorsque les tendons sont victimes d’une inflammation, le canal rétrécit et comprime le nerf dans son passage du poignet à la main. Selon les manifestations de la maladie, elle se soigne soit par le repos et les anti-inflammatoires soit par une opération sous anesthésie locale. Par ailleurs, les symptômes du syndrome du canal carpien varient avec le degré d’évolution de la maladie.  

Les manifestations d’un syndrome du canal carpien

À l’issue de la compression du nerf médian, les symptômes du syndrome du canal carpien se matérialiseront à travers une inflammation accompagnée de douleurs. La maladie se manifeste d’abord par des troubles sensitifs essentiellement nocturnes au niveau du pouce, de l’index et du majeur tel que des fourmillements, des picotements, des engourdissements ou une insensibilité dans les doigts. Souvent, ces troubles disparaissent lorsque la main est secouée. Ensuite, les douleurs peuvent atteindre l’épaule et le coude avec une sensation d’enflure des doigts ainsi qu’une incapacité de distinguer le froid du chaud. À un stade plus avancé, la force de préhension du pouce diminue et les difficultés à saisir les choses ainsi que le lâchage des objets surviennent.