Symptômes vers solitaire

Quels sont les symptômes des vers solitaires ?

Transmis à l’homme par la consommation de viande de bœuf ou de porc insuffisamment cuite, les vers solitaires constituent une affection généralement bénigne. Leur présence entraîne l’apparition de différents signes, notamment des troubles digestifs.

Présentation des vers solitaires

Également appelés ténias ou taenias, les vers solitaires désignent des vers parasites appartenant à la classe des Cestodes. Se développant dans l’intestin grêle, ces vers peuvent vivre jusqu’à 30 à 40 ans en l’absence de traitement et peuvent mesurer jusqu’à 10 mètres de long. Hermaphrodites, ces vers plats présentant l’aspect d’un ruban sont formés de 1000 à 2000 anneaux en fonction de leur taille. Une fois matures, les anneaux du parasite se détachent dans le colon. En ce qui concerne la contamination, les vers solitaires se transmettent par l’ingestion de viande de bœuf ou de porc crue ou insuffisamment cuite, infectée par des larves vivantes. Iil existe deux espèces de ténia pouvant contaminées l’homme, à savoir le Taenia saginata, transmis par le bœuf et le plus fréquent en France, et le Taenia Solium, transmis par le porc. Une fois ingérée, la larve du ver solitaire se fixer par sa tête sur la paroi de l’intestin grêle et s’y développe grâce à la nourriture ingérée par l’hôte. En cas d’apparition de symptômes de vers solitaires, l’utilisation de médicaments antiparasitaires est requise.

Les signes cliniques d’une infection par le ver solitaire

La présence du ver solitaire est généralement mise en évidence par la découverte des anneaux, ressemblants à des pâtes alimentaires, dans les selles, les sous-vêtements, le lit ou encore sous la douche. Différents symptômes des vers solitaires peuvent également être observés, notamment des douleurs abdominales, des nausées ainsi qu’une diarrhée ou une constipation. D’autres signes surviennent également comme des troubles du sommeil, une sensation de fatigue pouvant être accompagnée de céphalées ainsi que de manifestations cutanées et cardio-vasculaires telles que des palpitations. Une perte de poids anormale et rapide constitue également l’un des signes d’une infection au ver solitaire. Dans de très rares cas, ce parasite peut provoquer des complications comme une appendicite ou une occlusion intestinale.